Hôtels

Les aménagements des zones de montagne datent bien souvent des années 1960-1970, période où les bâtiments étaient construits sans règlementation thermique. Désormais l’évolution de la réglementation va, petit à petit contraindre les propriétaires de bâtiments à rénover leur parc. Les établissements hôteliers des régions de montagne ont un potentiel de rénovation important pour les adapter aux nouvelles normes et règlementations énergétiques et environnementales.

Il existe plusieurs conditions-cadres pour inciter à la rénovation d’un bâtiment. Parmi elles, le contrat de performance énergétique (CPE) est un moyen qui a fait ses preuves notamment en France. Le CPE est un partenariat entre un propriétaire et un maître d’œuvre dont l’objectif est l’amélioration de l’efficience énergétique d’un bâtiment. Il permet de contractualiser la quantité d’énergie qui sera consommée (et/ou la réduction par rapport à un état initial) et, si possible de remplacer les sources actuelles (fossiles) par des sources plus ou moins renouvelables. Une partie des économies d’énergie réalisées pourraient servir à rémunérer le maître d’ouvrage (hôtelier) pour l’investissement réalisé. L’autre partie reviendra au maître d’œuvre pour la prestation de service.

Le projet CREnHOM ambitionne d’adapter le modèle des CPE au contexte des zones de montagne.

Pour les hôteliers, les objectifs de ce projet sont :

  • Inciter les établissements à faire appel au fond NPR pour financer les rénovations, tout en les accompagnant de manière professionnelle dans cette démarche grâce aux partenariat conclus experts du domaine
  • Augmentation de l’attrait des hôtels de montagne
  • Développement des contrats à la performance énergétique (CPE) en zone de montagne

Tous les propriétaires d’hôtels intéressés par cette démarche peuvent manifester leur intérêt en remplissant le formulaire disponible sur notre site internet.